samedi 30 mars 2013

Femme



Femme !
Je ne suis qu’une femme
Qui n’aime pas pleurer
Qui refoule ses larmes
Supporte la mort dans l’âme
Femme, je ne suis qu’une modeste femme
Quand on me fait tort, je cache mes larmes
Je supporte mon sort et mon mal
Décrit son état d’âme
A travers les mots
Femme !
Sensible, pas du tout idéale
Mes larmes, je les retiens
Mes soupirs, je les étouffe
Ma liberté est sur la page
Entre les lignes, dans mes mots
C’est le salut de mon âme
Allègent état d’âme
Brisent les chaines qui me ligotent
Desserrent la corde à mon cou
Femme !
Je ne suis qu’une simple femme
La mort dans l’âme
Encerclée par tant de tabous
Qui me consument de leurs flammes
Ma plainte est sans écho
Femme !
Je ne suis qu’une simple femme
Qui ne demande que si peu
On ne peut emprisonner mon âme
Passionnée, amoureuse des mots
Elle s’incline à leur charme
Les aime mot par mot
C’est le salut de son âme
Son unique radeau
Femme !
Je ne suis qu’une simple femme
Pas bien dans ma peau
Je me sens enfant et femme
Je ne me retrouve plus entre les deux
L’erreur est humaine
Je subis, à tous les coups
Femme !
Je ne suis qu’une simple créature
Qui supporte de lourds fardeaux
J’aime passionnément ma bohème
Qui allège mes maux
baume les séquelles de mon âme
sur la page entre les mots


B. Maissa Alger, Algérie le, 21/03/2013 à 21h 17mn
Copyright
Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire